« 1 jour, 1 photo » …

« 1 jour, 1 photo »
Le premier emploi au sein de l’association est créé le 11 octobre 1982 pour un poste de comptable. Il sera suivi le 3 février 1983 par la création du poste d’animateur pour une embauche au 1er juillet de la même année et le 10 décembre 1983 pour un poste de secrétaire

« 1 jour, 1 photo »                                                                                                                                                              L’association s’installe dans les locaux, 3 place Louis Bouiller,  le 30 octobre 1983. Ceux-ci seront inaugurés le 10 décembre 1983 en présence de M Bérégovoy, ministre des affaires sociales et M Bengaouer, commissaire de la république ainsi que les maires des communes adhérentes, les membres du conseil d’administration et des habitants.

« 1 jour, 1 photo »
Le 1er juin 1982, le Centre Social reprend le service d’aides ménagères géré jusqu’à ce jour par l’association du Foyer Jeanne d’Arc. En 1988 sera créée une association gestionnaire de l’aide ménagère à domicile (APAD) qui sera hébergée jusqu’en janvier 2005 dans les locaux du Centre Social.
« 1 jour, 1 photo »
Le Centre Social accueille dans ses locaux la consultation Protection Maternelle Infantile du Conseil Général à partir de décembre 1983. Un médecin et une infirmière puéricultrice sont disponibles pour le suivi médical des enfants et pour donner des conseils aux parents. Le Centre Social participe à l’animation de la salle d’attente en favorisant les échanges entre les enfants et les parents.
« 1 jour, 1 photo »
Le premier Centre de loisirs pour les 6-12 ans a été ouvert en juillet et août 1983 pour une durée de 32 jours (8 jours en juillet et 24 en août). 40 enfants différents y ont participé (19 garçons et 21 filles) avec une moyenne journalière de 16.
« 1 jour, 1 photo »
En mars 1984, une activité gymnastique a été proposée les mardis en deux séances. Une bénévole a animé les cours pour les 41 personnes inscrites. Le Centre Social a porté l’activité jusqu’à la création d’une association indépendante. Depuis 1997, la structure grâce au recrutement d’un éducateur sportif diplômé pour les publics adultes et séniors a pu développer des activités accessibles au plus grand nombre. Des créneaux ont été temporairement ouvert à Saint Parize Le Chatel, Chantenay Saint Imbert et Luthenay Uxeloup au début des année 2000.
« 1 jour, 1 photo »
Le 16 octobre 1984, un atelier d’éveil musical est créé par une animatrice de l’ADDIM. Les enfants de 5 à 8 ans y sont accueillis le mardi. Une école musique sera créée et accueillie dans les locaux du Centre Social. En juin 1995, l’atelier d’éveil musical sera rattaché à l’école de musique du Sud Nivernais.

« 1 jour, 1 photo »
Durant les vacances scolaires de 1984, les enfants et les adolescents ont été initié à l’informatique grâce aux ordinateurs MOS et TO7 prêtés par le collège de Saint Pierre Le Moûtier et Jeunesse et Sport. Par la suite, le Centre Social a animé des cours d’informatique pour des adultes et des séniors en s’appuyant sur des compétences internes et utilise depuis quelques années une animatrice de la mission numérique du Conseil départemental pour organiser des sessions.
« 1 jour, 1 photo »
Le 1er mars 1985 est mis en place le portage de repas à domicile pour les personnes âgées et isolées. Les salariées du Centre Social parcourront des milliers de kilomètres pour livrer des repas et apporter un peu de réconfort aux nombreux utilisateurs du service sur le territoire. Le Centre de Long Séjour reprendra l’activité et le personnel à partir du 1er novembre 2002. 
« 1 jour, 1 photo »
En mai 1991, le Centre Social acquiert un local situé au 13 rue Paul Theurier. Ce site sera utilisé jusqu’à sa vente en janvier 2015 pour différentes activités dont les accueils de loisirs, la gymnastique adultes et séniors, le vestiaire ou le Relais Assistant Maternel.
« 1 jour, 1 photo »
Le 29 juin 1985, le Centre Social organise une sortie touristique et familiale sur la « Péniche Aster ». 50 participants dont 9 enfants voyagent sur le canal du nivernais depuis Port Brûlé à Châtillon en Bazois. Une autre sortie sera proposée le 23 août et attira 56 personnes pour assister au spectacle son et lumière à Saint Fargeau. De nombreuses sorties familiales et intergénérationnelles seront programmées par la suite.
« 1 jour, 1 photo »
Depuis sa création, la structure s’est efforcée d’accueillir ou d’organiser des expositions pour mettre en valeur les richesses parfois locales. L’atelier peinture du Centre Social y trouvait sa place. Des animations sur les fêtes médiévales ont par exemple eu lieu en 1987.
« 1 jour, 1 photo »
La commune de Saint Pierre Le Moûtier, signataire du contrat petite enfance a sollicité le Centre Social en septembre 1996 pour la création du centre de loisirs maternel. Celui-ci sera hébergé dans les locaux de la rue Paul Theurier aménagés spécifiquement grâce aux travaux financés par la commune. Le Centre Social portera et développera cet accueil jusqu’à la reprise par la commune.
« 1 jour, 1 photo »
Le 8, 9 et 10 mai 1998, sous l’impulsion de sa présidente, Mme Champmartin, le Centre Social organise une foire exposition « Le Charolais entre Loire et Allier ». Une exposition sur le thème du charolais hier et aujourd’hui, un repas composé de viande charolaise et une journée de présentation d’animaux par les éleveurs du Canton en présence d’artisans locaux avec des productions du terroir et des animations ont constitué le programme qui a égayé la commune de Saint Pierre Le Moûtier durant le week-end. Cette manifestation baptisée « Fête du goût » est devenue un rendez vous incontournable attirant un nombreux public jusqu’en 2010.
« 1 jour, 1 photo »
Le 19 juillet 1998, le Centre Social a organisé un spectacle folklorique, présenté par le groupe Ukrainien « Chevona Kalyna ». A 16h, 150 personnes ont pris place au champ de foire pour assister au spectacle de danse. A 21h, l’église a accueilli environ 150 personnes pour des chants.
 
« 1 jour, 1 photo »
Opération « ticket loisirs été »
A partir de 1998, les préadolescents et adolescents du territoire pouvaient s’initier à différentes pratiques sportives chaque jour durant l’été. Le Centre Social coordonnait les ateliers en partenariat avec les associations sportives locales. La subvention octroyée par Jeunesse et Sport permettait à chaque club de pouvoir acheter ensuite du matériel. Cette opération s’est déroulée durant 3 ou 4 années sous cette appellation.
1998, année de la coupe du monde de Football, a été particulièrement festive pour les jeunes puisqu’ils ont pu participer dans la même journée à une initiation de moto, de karting, la visite du circuit de Nevers Magny cours et regarder le match France – Italie sur visio center.
« 1 jour, 1 photo »
Contrat Éducatif Local et Contrat Temps Libre
En 1998, le Centre Social est chargé d’établir un diagnostic concernant les actions du territoire mises en place en faveur des enfants et des jeunes par les communes. Ce travail a pour objectif de recenser les actions qui pouvaient être inscrites dans le Contrat Éducatif Local et le Contrat Temps Libre signés avec la Caisse d’Allocations Familiales de la Nièvre et Jeunesse et Sports. Une signature officielle aura lieu à la préfecture de Nevers en fin d’année 1999. Si le Contrat Éducatif Local n’existe plus, le Contrat Temps Libre est devenu le Contrat Enfance Jeunesse et est toujours existant et a été reconduit à plusieurs reprises. Le dernier arrivera à échéance au 31 décembre 2022.
« 1 jour, 1 photo »
Le Centre Social a organisé durant presque un quart de siècle des ateliers théâtre enfants et adultes. Loin de vouloir visualiser avec les grandes scènes parisiennes, les représentations avaient chaque année un réel succès. Les objectifs prioritaires étaient de rassembler les acteurs pour qu’ils prennent plaisir à évoluer ensembles lors des répétitions et que les plus jeunes apprennent des textes et puissent les « réciter » en public.
« 1 jour, 1 photo »
C’est le 12 mai 1988 qu’un service d’aide technique aux Particuliers Employeurs a été créé. Celui-ci était complémentaire à l’association d’aide ménagère à domicile (APAD). Les différents personnels qui s’y sont succédés jusqu’en octobre 2016 se sont efforcés d’apporter une aide et un soutien aux personnes dans leur fonction d’employeur.
« 1 jour, 1 photo »
Le Vestiaire
C’est grâce au formidable travail des bénévoles qui s’y sont investis que le vestiaire, l’une des plus ancienne activités du Centre Social a perduré jusqu’au 11 décembre 2014. Le jeudi matin, 4 à 5 bénévoles se retrouvaient pour trier, ranger et parfois remettre en état les habits ou jouets apportés au Centre Social. Elles avaient toujours un petit mot ou une attention envers les personnes accueillies. Merci à toutes pour leur investissement.
« 1 jour, 1 photo »
Au début des années 2000, le grand prix de Formule 1 animait la vie du Canton durant une semaine. Le Centre Social en partenariat avec les clubs de tennis, de cyclo et de football de Saint Pierre Le Moûtier accueillait au gymnase des passionnés de course automobile. La structure assurait toute la logistique de cet événement et les associations proposaient des bénévoles pour les différentes tâches (accueil, préparation et service des repas ou petit déjeuner, surveillance des tentes…). Ces 4 journées d’accueil ont favorisé les échanges avec des groupes venant de Belfort ou de Nantes par exemple.
« 1 jour, 1 photo »
Des vacances utiles.
A tous ceux qui pensent que jeunesse rime avec impolitesse, tristesse et incivilité, l’implication des adolescents montre que si on s’intéresse à elle, jeunesse peut rimer avec gentillesse, délicatesse et générosité.
Alors qu’elles se posaient la question en mars 2003 « Que peut on faire de ses vacances d’été quand on a juste quinze, seize et que l’on est trop jeune pour prétendre travailler ? », le groupe de jeunes filles a rencontré Lætitia Aussenac, animatrice au Centre Social, qui leur permettra de jeter les bases d’un projet simple et innovant : aller à la rencontre des personnes âgées et effectuer de menus travaux tout en passant d’agréables moments ensembles. Le Projet Jeunes Solidarité Intergénérationnelle est né et sera reconduit chaque année en juillet. 2022 marquera la vingtième édition. Au fil des ans, plus de 200 jeunes se sont investis et ont été encouragés par les marques de sympathie des personnes âgées qui les ont sollicité. De Lætitia hier à Virginie aujourd’hui, ils ont été motivés et accompagnés par des animateurs de la structure.

« 1 jour, 1 photo »
Des distinctions pour les adolescents.
Le Projet Jeunes Solidarité Intergénérationnelle a obtenu de nombreuses récompenses et distinctions. Dés 2003, il obtient le prix « Coup de cœur » du jury national du programme « Envie d’agir » du Ministère de la Jeunesse et des Sports. Une délégation sera reçue à Paris pour la remise du prix. En 2006, c’est la chaine LCI qui s’intéresse au projet en venant passer une journée sur le territoire auprès des adolescents et des personnes âgées et en invitant 3 adolescents et le directeur du Centre Social à Paris dans le cadre de l’émission « UTILE » animée par Pascal Bataille et Laurent Fontaine en présence de Jean François Lamour, Ministre de la Jeunesse et des Sports. En 2013, l’association départementale des membres de l’ordre national du mérite a remis le prix départemental du civisme pour mettre en valeur l’investissement des jeunes et de la structure. Le Mutualité Sociale Agricole dans le cadre du programme RELIER et la Caisse d’Allocations Familiales de la Nièvre ont également encouragé ce projet. Depuis plusieurs années, le Centre Social est sollicité par d’autres structures ou municipalités pour expliquer le fonctionnement en vue d’une mise en place sur leur territoire.
« 1 jour, 1 photo »
Des séjours pour tous
Les enfants et adolescents du territoire ne partent pas tous en vacances en été. Le Centre Social propose chaque année un ou des séjours ayant pour objectifs d’apprendre à vivre en collectivité, de découvrir de nouvelles régions, de s’adonner à des pratiques sportives et de passer du temps entre copains. Tous les modes d’hébergement ont été testés (toile de tente, péniche, tipis, dortoirs…) pour plus de 1000 enfants et jeunes à la mer, à la montagne. 2022 ne dérogera pas à la règle. Très bientôt des informations sur les destinations et les activités…
« 1 jour, 1 photo »
Activités Adultes-Séniors
C’est sous l’impulsion de sa présidente Mme Yvette Champmartin que le Centre Social a crée l’atelier Chorale. Cette activité portée par la structure a pris son indépendance depuis. Le Centre Social a joué pour l’occasion son rôle de facilitateur d’initiatives des habitants. La structure a également mis en place une activité Danse de Salon portée par un couple de bénévoles et un atelier Yoga. Le Yoga est animée par une passionnée qui a su fédérer ses adhérents.
« 1 jour, 1 photo »
Séjours à la neige
Le Centre social a régulièrement programmé des sorties sur une journée à Superbesse en faveur des enfants de l’accueil de loisirs et des familles. Des séjours d’une semaine ont été proposés également pour les adolescents. Ceux ci avaient pour objectifs de préparer le projet jeunes de l’été suivant, de découvrir des sports de montagne (ski, luge et raquette) mais aussi de renforcer la cohésion de groupe. Beaucoup de moments de plaisirs et de franches rigolades partagées à Saint Jean de Montclar près de Gap ou en Auvergne.
« 1 jour, 1 photo »
Activité Danse
Les cours de danse sont présents au Centre Social depuis de nombreuses années pour les enfants et les adolescentes d’abord puis pour les adultes. La structure a bénéficié de l’énergie débordante de Maud pour les premières années. Pour les jeunes, les cours de Modern’ Jazz donnaient lieu à des spectacles de fin d’année très festifs devant les familles. Pour les adultes, la folie Danse Tonic a permis à de nombreuses mamans de pouvoir bénéficier d’une activité sportive rythmée. Aujourd’hui, Isabelle a pris le relais auprès des plus jeunes avec un travail de qualité malgré les aléas de la crise sanitaire.
« 1 jour, 1 photo »
« Tous prêts »
La France a accueilli entre le 10 juin et le 10 juillet 2016 la phase finale du championnat d’Europe de Football. Grâce à leur participation au dispositif d’animation territoriale mis en place par l’État et la Fédération Française de Football, 10 jeunes et leurs 4 accompagnateurs ont assisté au match République Tchèque/Croatie le 17 juin dans l’enceinte mythique de Geoffroy Guichard. Cette récompense a ravi les participants qui pour la plupart découvraient l’ambiance d’une rencontre sportive de grande envergure.
« 1 jour, 1 photo »
Au service des habitants
Depuis 2011, le Centre Social aura tour à tour été labellisé Relais Services Publics puis Maison de Services Aux Publics et enfin France Services en février 2020.
La structure a su répondre aux exigences fixées par les institutions et l’État pour apporter une réponse de proximité et de qualité à toutes les personnes qui ont eu recours à ses services. La fréquentation est en hausse constante. Les animatrices formées apportent une aide précieuse pour les démarches administratives et orientent les habitants vers les partenaires concernés (CAF, CPAM…) en cas de besoins. Un bureau permettant d’accueillir en toute confidentialité avec un ordinateur, une imprimante et une connexion internet est spécifiquement dédié à ce service. N’hésitez pas à solliciter Céline et Lilou, les animatrices.
« 1 jour, 1 photo »
« La Passerelle »
Fruit du travail partenarial entre les élus de Saint Pierre Le Moûtier et le Centre Social, « la Passerelle » fonctionne depuis juillet 2017. Ce rassemblement des enfants de 5 ans fréquentant l’Espace Municipal Petite Enfance et des enfants de 6 ans du Centre Social les mardis et jeudis après midi avait pour objectifs de faire connaitre aux enfants l’équipe d’animation et les locaux de leur future structure d’accueil, de partager des activités de loisirs et permettre aux équipes de salariés de mener un projet commun. C’est en 2019 que « la Passerelle » prendra son envol sous l’impulsion des deux directions des structures avec l’organisation de journées complètes les mardis et jeudis avec les repas pris en commun et des sorties organisées parfois avec les familles et d’autres groupes d’âges.

« 1 jour, 1 photo »
J’apprends à nager
En 2018 et 2019, le Centre Social a pu faire bénéficier à des enfants du territoire du dispositif « J’apprends à nager ». Cette opération financée par des crédits du Centre National pour le Développement du Sport a permis à deux groupes de 15 enfants de réaliser un stage de 10 séances d’une heure le mercredi matin. Deux éducateurs sportifs de la piscine de Sancoins ont œuvré au cours des séances pour valider soit le test d’aisance aquatique soit le test de Sauv’nage pour les plus aguerris.
« 1 jour, 1 photo »
De TAP à NAP
En 2013, la mise en place des nouveaux rythmes scolaires a généré un important travail dans la réflexion de l’organisation des horaires scolaires et périscolaires. Les élus municipaux se sont tournés vers le Centre Social pour coordonner les activités. Appelées Temps d’Activités Périscolaires à l’origine puis Nouvelles Activités Périscolaires, des animations ont été mises en place pour les enfants de Chantenay Saint Imbert, le Regroupement Pédagogique de Luthenay / Fleury et le Regroupement Pédagogique Intercommunal Dispersé de Saint Pierre Le Moûtier. Le Centre Social s’est efforcé de proposer des cycles d’activités aussi attractifs que variés en tenant compte des contraintes de chaque site scolaire (horaires, espaces et matériel à disposition) et du respect des enveloppes budgétaires allouées. De nombreux intervenants ont apporté leur contribution durant toute la mise en place des activités.
« 1 jour, 1 photo »
Village en fête
Les adolescents du territoire se sont relayés durant près d’une décennie pour faire vivre le projet d’animation d’un village, l’espace d’une journée. L’idée était simple : proposer aux familles de se retrouver sur un même lieu et participer à des épreuves tout aussi ludiques que loufoques parfois. Chaque année, une ville adhérente de la structure était le témoin de l’imagination des jeunes. Ce projet a reçu un prix national de la Mutualité Sociale Agricole remis à Paris lors du salon de l’agriculture ainsi que des financements de la Caisse d’Allocations Familiales de la Nièvre et l’agence Groupama. Pas de vainqueurs, ni de perdants, juste des instants partagés de convivialité…
« 1 jour, 1 photo »
Des ateliers pour les séniors
Le Centre Social a développé des services en faveur du public séniors dans le milieu des années 80 (portage des repas, aides à domicile). Il participe aussi à l’animation d’activités en leur faveur (gymnastique douce, yoga…). Il propose aussi très régulièrement des modules du programme de prévention santé séniors Bourgogne coordonné par la Fédération des Centres Sociaux comme le « Peps Euréka » (mémoire), « L’équilibre où en êtes vous? », « Force et forme au quotidien » ou « La nutrition, où en êtes vous? ». Des ateliers « conduite séniors » (prévention routière), « Bouger en rythme » « Question de sens » (Mutualité Française) et « Geste qui sauvent » ont été proposés dernièrement au plus de 60 ans.
Une réunion est prévue le 15 mars au Centre Social pour le lancement d’un atelier « Force et forme au quotidien ».
« 1 jour, 1 photo »
Des animations familles
Partie intégrante du projet de la structure, la famille a toujours occupé une place importante au Centre Social. Qui ne se souvient pas des sorties organisées à Super Besse ou sur la péniche Aster autrefois? La politique famille a pris de l’ampleur avec le recrutement d’une animatrice référent familles dans le cadre de la prestation financée par la Caisse d’Allocations Familiales de la Nièvre. Virginie puis Élodie et aujourd’hui Marine ont développé ce secteur en partenariat avec différents acteurs locaux comme l’Espace Petite Enfance ou départementaux comme le Fédération Départementale, le Bureau Information Jeunesse ou l’Instance Régionale d’Éducation et de Promotion Santé. Un atelier jeux de société, des conférences parentalités, un espace des parents dans l’enceinte de l’école du RPID, des sorties, des ateliers cuisine, le Contrat Local d’Accompagnement à la Scolarité, des cours de français avec des bénévoles investis et d’autres actions transversales aux activités de la structure sont portées par l’animatrice. Des séjours de vacances, avant Covid 19, étaient organisés avec et pour les familles au mois de juillet.
« 1 jour, 1 photo »
Un Centre Social solidaire
L’association a de tout temps chercher à développer des actions de solidarité. Ce fut d’abord l’ouverture du vestiaire lieu à la fois d’achat à prix modique de vêtements et de convivialité grâce à l’accueil des bénévoles. Ensuite le projet jeunes solidarité intergénérationnel de l’été où les adolescents sillonnent le canton pour apporter de l’aide et de l’attention aux personnes âgées depuis 2003. Enfin, ce sont tous les projets menés ici ou là pour le téléthon, pour la récupération de bouchons, pour la fabrication de masques au début du Covid 19 ou des ateliers pâtisserie en faveur des soignants, des collectes pour les Restos du Cœurs et des boites de noël pour les publics en précarité. Les enfants, les adolescents et des bénévoles répondent toujours de manière enthousiaste aux propositions d’actions.
« 1 jour, 1 photo »
Le projet social
L’association est reconnue par les différents financeurs (Caisse d’Allocations Familiales, Mutualité Sociale Agricole, Conseil Départemental, communes adhérentes…) à travers le projet social validé pour une durée maximale de quatre ans. Ce projet est une feuille de route qui guide l’action de la structure. Il est construit avec les partenaires et les habitants à partir d’un bilan partagé, du diagnostic du territoire et des besoins exprimés. Le futur projet social est en cours de construction, plusieurs réunions ont été animées fin 2021 (élus municipaux, salariés) et des enquêtes auprès des habitants vont démarrer après les vacances de février. Vous avez des idées, des remarques, des projets ou des envies? Venez nous en parler…
« 1 jour, 1 photo »
Nouveaux locaux
Le bâtiment place Louis Bouiller inauguré en décembre 1983 ne répondant plus totalement aux besoins de la structure qui avait fortement développé ses activités et ses services. Le site Rue Paul Theurier ne pouvait plus accueillir les enfants sans avoir préalablement réalisé des travaux d’envergure et très couteux. L’association cherchait une solution depuis plusieurs années quand la commune de Saint Pierre Le Moûtier a proposé d’intégrer le projet de la maison des associations. Le déménagement s’est effectué les 12 et 13 mai 2014 au 35 avenue du 8 mai grâce à des bénévoles et aux employés municipaux. Le site offre la possibilité de réunir en un seul lieu toutes les activités, services et accueil de permanence. Les enfants bénéficient de salles d’activités et d’espaces de loisirs extérieurs.

« 1 jour, 1 photo »

Vers une ère nouvelle

Fondées historiquement sur la base « un centre social = un canton » dans la Nièvre depuis la naissance du premier équipement en 1948-1949, les structures ont vu leur zone de compétence considérablement évoluer. A sa création en décembre 1981, le Centre Médico-social du Canton de Saint Pierre Le Moutier s’est construit sur le modèle départemental. Depuis la loi NOTRE de 2015, les découpages territoriaux ont été « bouleversés » et ont amené les intercommunalités à des prises de compétences notamment dite « sociale ». Depuis le 1er janvier 2022, le Communauté de Communes Nivernais Bourbonnais a pris le relais de six des sept communes adhérentes historiques pour le financement du Centre Social. Mars sur Allier continuera de financer individuellement sa cotisation. Trois nouvelles communes deviennent adhérentes Neuville Les Decize, Toury sur Jour et Tresnay. Les habitants de ces communes bénéficient des activités et services de la structure. L’assemblée générale extraordinaire devra valider quelques changements dans les statuts dont la nouvelle dénomination.

« 1 jour, 1 photo »
C’est déjà la fin…
Résumer l’histoire du Centre Social en quarante jours et quarante photos n’a pas été un exercice facile car il a fallu choisir les faits les plus marquants en essayant de ne pas en « oublier ». Pour clôturer la série, il semble important de parler de ceux qui ont présidé à la destinée de l’association. C’est tout d’abord Madame Colette JOURNIAC qui a été élue de novembre 1981 jusqu’en octobre 1995. Madame Yvette CHAMPMARTIN a pris le relais et guidé la structure d’octobre 1995 à juin 2008. Monsieur Jean Luc ALEXANDRE de juin 2008 à juin 2018 lui a succédé pendant une décennie. Monsieur Jean Pierre LOUIS SIDNEY, l’actuel président, est présent depuis juin 2018. Comme un symbole, la structure a connu quatre présidents ou présidentes et quatre coordinateurs ou directeurs en quarante ans. Entourés par les membres du Conseil d’administration (élus municipaux ou bénévoles), chacun a permis à la structure d’évoluer et progresser au service du territoire et de la population. Leur investissement et la confiance placée envers les salariés qui ont œuvré au sein de l’association ont favorisé l’éclosion de nombreux projets reconnus malgré certaines périodes parfois plus difficiles.
La structure est une belle quarantenaire…